RM 40-01

Tourbillon automatique McLaren Speedtail
RM 40-01watch cover
RM 40-01
11679-McLarenSpeedtailconcludeshigh-speedtesting

Imitant la forme d’une goutte d’eau, reconnue comme la forme naturelle la plus aérodynamique, la Speedtail, voiture trois places et troisième née de la gamme Ultimate de McLaren, est le summum de l’hypercar aux lignes fuselées.

Avec sa motorisation hybride fournissant une puissance de 1 070 chevaux, la Speedtail parcourt à plein régime 112 mètres par seconde, affichant une vitesse maximale de 402 km/h qui en fait aujourd’hui la voiture de route la plus rapide de McLaren. Les lignes de la RM 40-01 Tourbillon Automatique McLaren Speedtail reflète la même quête incessante de performance aérodynamique que McLaren.





Pour Rob Melville, directeur du design chez McLaren Automotive, la RM 40-01 illustre avec brio les raisons qui font des deux marques de parfaits partenaires. « Les montres de Richard Mille sont réputées être des "Racing machines on the wrist" mais au-delà de cette analogie de nombreuses similitudes se révèlent dans notre gestion des différentes problématiques, comme la volonté de gagner en légèreté, de réduire les impacts des vibrations et d’optimiser la résistance. Notre contribution au développement de la RM 40-01 a été importante. Nous avons cherché à transmettre la philosophie qui a présidé à la conception de la voiture pour aider à retrouver dans la montre des équivalents de tous ses points forts. Notre objectif était de produire une voiture pensée comme une œuvre d’art et c’est cette même quête que démontre la RM 40-01 à travers son niveau de finitions, ses matériaux et son design intransigeant. »
L1020969

RM 40-01 TOURBILLON AUTOMATIQUE McLAREN SPEEDTAIL

UN MOUVEMENT SUR MESURE SANS PRÉCÉDENT

L’extraordinaire anatomie du boîtier n’a pas empêché Salvador Arbona, directeur technique mouvement chez Richard Mille, de concevoir un véritable « moteur » horloger qui occupe parfaitement tout l’espace disponible. Le mouvement révèle un tel niveau de sophistication mécanique qu’il fait de la RM 40-01 le compagnon idéal de la Speedtail, tant il est proche de l’esprit de l’hypercar.

Le titane grade 5 est entré dans la composition d’éléments clés comme les ponts, les vis des ponts, la platine et le cœur du rotor. Le mouvement CRMT4, qui anime la RM 40-01, présente pour la première fois dans un tourbillon maison, un indicateur de réserve de marche ainsi qu’un guichet de date surdimensionné et un sélecteur de fonctions.

Au total ce sont donc 8 600 heures de développement, en grande partie dédiées à la l’extrême finalisation des détails, qui ont été consacrées à l’architecture du mouvement pour placer la RM 40-01 sur la première marche du podium des montres « Swiss Made ».

UN MOUVEMENT SUR MESURE SANS PRÉCÉDENT

CALIBRE CRMT4

Tourbillon à remontage automatique avec heures, minutes, rotor à géométrie variable, date surdimensionnée, indicateur de réserve de marche et sélecteur de fonctions.

Édition limitée de 106 pièces.
calibre40-01

RÉSERVE DE MARCHE

Environ 50 heures (± 10%), indicateur situé à 9 heures et alimenté par un différentiel planétaire.
PWR-40-01

PLATINE ET PONTS EN TITANE GRADE 5

Le titane grade 5 microbillé et le traitement électroplasma confèrent une grande rigidité et une excellente planéité à la platine et aux ponts, pour un fonctionnement parfait du train d’engrenage.

La platine et les ponts squelettés ont été soumis à des tests de validation complets et intensifs afin d’optimiser leur capacité de résistance.
WhatsApp-Image-2020-12-03-at-14.58.25-(1)
RM 40-01

AFFICHAGE SURDIMENSIONNÉ DE LA DATE

Semi-instantané, dans une ouverture horizontale au-dessous de 12 heures, fonctionnant via deux disques squelettés. La date peut être aisément corrigée grâce au bouton poussoir situé à 8 heures.

SÉLECTEUR DE FONCTIONS

Un poussoir, situé à 4 heures, permet de sélectionner d’une simple pression la position neutre, le remontage ou la mise à l’heure, comme sur le sélecteur de changement de vitesses d’une voiture.
Une ouverture à 3 heures affiche la fonction sélectionnée : N (neutre) - W (remontage) - H (mise à l’heure).

BALANCIER À INERTIE VARIABLE

Ce type de balancier représente le meilleur de l’innovation. Il garantit une plus grande fiabilité en cas de chocs ainsi que lors du montage et du démontage du mouvement. La précision chronométrique s’en trouve améliorée à long terme.

L’index de la raquette est supprimé. Le calibrage plus fin et répétable de l’inertie se fait directement sur le balancier grâce à quatre masselottes orientables.

BALANCIER À INERTIE VARIABLE

ROTOR À GÉOMÉTRIE VARIABLE

- Masse oscillante en platine
- Cœur en titane grade 5
- Segment de masse en or rouge
- Rail de guidage en métal traité PVD noir
- Mécanisme de remontage automatique par inverseur OneWay® avec roulements à billes en céramique
- Mécanisme de remontage bidirectionnel

Ce rotor à géométrie variable permet d’adapter le remontage automatique à l’activité pratiquée. Le réglage s’effectue par l’ajustement de la masse, qui coulisse latéralement et est bloquée à l’aide de deux vis spline. Lorsque la masse est proche du bord de la planche, l’inertie du rotor est optimale, offrant ainsi un remontage plus rapide du barillet. À l’inverse, si elle est déplacée au centre du rotor, l’inertie de celui-ci est réduite et le remontage du ressort se fait plus lentement.
geometryrotorRM40-01_BACK_BB

CARACTÉRISTIQUES DU MOUVEMENT

- Dimensions du mouvement : 30,48 x 35,35 mm
- Épaisseur : 6,81 mm
- Nombre de rubis : 37
- Balancier : CuBe, à 4 bras et 4 masselottes de réglage, moment d’inertie 7,5 mg.cm2, angle de levée 50°
- Fréquence : 28’800 alternances par heure (4 Hz)
- Spiral : AK 3
- Dispositif antichoc : INCABLOC 908.22.211.100 (transparent)

CARACTÉRISTIQUES DU MOUVEMENT

DE L’HYPERCAR À L’HYPERMONTRE

Pendant 18 mois, l’équipe d’ingénieurs habillage Richard Mille, menée par son directeur technique Julien Boillat, a consacré 2 800 heures à affiner les lignes de la montre. En plus de s'être inspiré de la forme en goutte d’eau de la Speedtail, il a fallu allier les spécificités existantes de Richard Mille à celles de McLaren. Ainsi les crénelures de la lunette évoquent les ouvertures latérales du capot, tandis que les poussoirs rappellent les aérations placées derrière les roues avant.

Le challenge résidait également dans la double asymétrie du boîtier. Son épaisseur est bien plus importante à 12 heures qu’à 6 heures. La lunette et le fond du boîtier en titane sont donc unis par une carrure en Carbone TPT® soutenue par des piliers en titane de tailles différentes. Cinq prototypes ont été nécessaires avant de parvenir à la forme optimale. La protection du mouvement a conduit Richard Mille à mettre au point un verre supérieur unique doté d’un triple rayon prenant en compte le rétrécissement progressif et l’épaisseur de la lunette. Cette seule pièce a nécessité 18 mois de développement.

Le niveau de finitions parmi les plus élevés jamais réalisés par Richard Mille a exigé énormément de développement avec les angleurs et les polisseurs. Le boîtier, composé de 69 pièces distinctes.


DE L’HYPERCAR À L’HYPERMONTRE

BOÎTIER

La conception et la réalisation de la montre suivent une approche globale pour le mouvement, le boîtier et le cadran. De ce fait, tout a été fabriqué en suivant des spécifications extrêmement rigoureuses. Par exemple, il n’y a plus de cercle d’emboîtage et le mouvement est fixé au châssis par des silentblocs en caoutchouc (ISO SW) et des vis en titane.

La lunette et le fond sont en titane grade 5 et la carrure en Carbone TPT®. Il s’agit d’un matériau remarquable dont la finition unique est obtenue en superposant des centaines de feuilles de fibres de carbone via un procédé automatisé qui modifie l’orientation de la trame entre chaque couche. Après être chauffé à 120 °C dans un autoclave semblable à ceux utilisés pour la fabrication des composants aéronautiques, le carbone est alors prêt à être usiné chez Richard Mille.

Le boîtier tripartite est étanche à 50 mètres, grâce à deux joints toriques en Nitrile. Il est assemblé au moyen de 12 vis spline en titane grade 5 et de rondelles en acier inoxydable 316L résistantes à l’usure.
RM40-01_doublePROFIL_BB

BRACELET

Le bracelet arbore lui aussi un design asymétrique unique. Sa version en caoutchouc a été fabriquée grâce au procédé spécial Vulcolor® conçu par Biwi SA qui en permet le surmoulage. Visible à 6 heures sur le mouvement, la bande orange, couleur emblématique de McLaren, prolonge son tracé le long du poignet.
RM40-01_strap_BB

Finitions

Autres caractéristiques