richard-mille-rm-004-chronograph-20376
2005

RM 004

Chronographe à Rattrapante (V2-V3)

Les RM 004 et RM 008 sont toutes deux des chronographe à rattrapante dont la conception et la mécanique sont quasiment identiques. La seule différence technique significative qui les distingue tient au fait que la RM 008 est animée par un mouvement tourbillon. La mise en œuvre de la platine en nanofibre de carbone au cours du développement de la RM 003 a exigé une refonte presque totale de sa conception structurelle et de ses méthodes d’assemblage. Quant au modèle RM 004, d’une très grande complexité avec ses ponts « enfoncés », il s’agissait d’un défi majeur qui a nécessité des années de recherche et développement.

richard-mille-rm-004-chronograph-20362

Calibre RM004

Mouvement à remontage manuel avec heures, secondes, chronographe à rattrapante, totaliseur 30 minutes, indicateurs de réserve de marche, de couple et de fonctions.

RM004_377-0126_BACK

Les premiers exemplaires produits pour la RM 004 étaient équipés de mouvements complexes qui reprenaient la platine en titane déjà vue dans les premières RM 002 et RM 003 Tourbillon. Cependant, cette conception a très rapidement été revue afin d’intégrer la nanofibre de carbone. Pièce destinée aux amateurs de montres complexes, la RM 004 se distinguait déjà par sa rareté au sein des collections Richard Mille. Ainsi, très peu de versions à platine en titane ont été produites avant le passage à la version RM 004-V2. C’est pourquoi les RM 004 dotées de platines en titane figurent à présent parmi les montres Richard Mille produites en série les plus rares.

RM004_PROFIL_COURONNEhm

La conception de la RM 004 a connu des améliorations techniques continues au cours des années qui ont suivi son lancement. Un souci imprévu, identifié très tôt, concernait un magnétisme inhabituel qui se manifestait dans certaines montres. Plusieurs mois ont été nécessaires pour découvrir que les aiguilles du chronographe, en rotation rapide au-dessus de la platine en nanofibre de carbone insérée entre les verres saphir avant et arrière du boîtier, engendraient une accumulation d’électricité statique et la création d’une charge magnétique au niveau du mouvement. Une fois la cause identifiée, la solution a simplement consisté à opter pour des aiguilles en titane, solution qui a été intégrée dans un second temps à toutes les montres RM 004 déjà livrées.

11illu004

La dernière version officielle, la V3, est sortie en 2016, avec un mouvement largement retravaillé intégrant les multiples développements mis en œuvre dans la montre RM 50-02 Airbus. Les ingénieurs en charge du mouvement n’ont cessé de peaufiner les mécanismes en séparant le levier de remise à zéro du ressort à lames pour un meilleur contrôle de la fonction de remise à zéro, et en intégrant une bascule d’embrayage ajustable pour minimiser les tressaillements au démarrage du chronographe. Des modifications ont également été apportées à la butée de marteau et un nouveau glissoire a été intégrée pour optimiser le fonctionnement du compteur des minutes. Pour plus de rigidité, le pont de centre ainsi que les ponts du porte-échappement, du chronographe et de la rattrapante, auparavant en aluminium, ont été remplacés par des ponts en titane grade 5. Des améliorations ultérieures ont été effectuées sur certains détails et sont appliquées lorsque les montres sont retournées pour entretien.

RM004_FULL_FRONT.333
bloc360_004-d
getImageAlt('', item.acf.hero.image)
RM 008-V2
Tourbillon Chronographe à Rattrapante
Précédente
getImageAlt('', item.acf.hero.image)
RM 003-V2
Tourbillon Double Fuseau Horaire
Suivante