richard-mille-rm-009-tourbillon-felipe-massa-45297
2005

RM 009

Tourbillon Felipe Massa

Calibre RM009

Mouvement tourbillon à remontage manuel avec heures et minutes.



Édition limitée de 25 pièces

richard-mille-rm-009-tourbillon-felipe-massa-45642

Présentée en 2005, la RM 009 Felipe Massa était à son lancement la montre tourbillon la plus légère jamais produite (29 grammes sans le bracelet). Elle était dotée d’un boîtier en ALUSIC® (aluminium et carbure de silicium) et d’un mouvement squeletté réalisé dans un d'alliage aluminium-lithium (deux premières mondiales).

Cette montre incarnait une sorte de rébellion contre les principes marketing. Les spécialistes du marketing parlaient sans cesse de valeur perçue : ils disaient par exemple que pour être considérée comme haut de gamme, une montre devait être lourde. La marque a voulu prouver qu'une montre ne pesant que 29 grammes pouvait constituer un véritable défi à relever. Avec un boîtier en ALUSIC® robuste et ultra-léger, habituellement réservé à la construction de satellites, nous avons pu explorer la beauté cachée des matériaux industriels, qui n'est révélée que lorsqu’ils sont utilisés de manière spécifique et créative. Par ailleurs, ce matériau ne pouvait être ni poli, ni brossé.

RM-009-006

Suite logique de la RM 006, cette montre ultra légère a pris le monde de l’horlogerie totalement par surprise. Cette série expérimentale dévoile pour la première fois dans l’histoire de l’horlogerie une platine fabriquée en aluminium-lithium, qui représente l’aboutissement d’années de recherche et de développement.

richard-mille-rm-009-tourbillon-felipe-massa-45304

Cet alliage, normalement utilisé dans l’industrie avionique (plus particulièrement pour l’AIRBUS A380), est composé de lithium, d'aluminium, de titane, de zircon, de silicium, de chrome, de zinc et de manganèse. Le lithium incorporé dans l’alliage offre entre autre une résistance et un module d’élasticité accrus. Paradoxalement, il réduit aussi la densité. En effet, la densité de ce matériau exceptionnel est de 2,6 quand celle du titane est de 4,9. L’aluminium-lithium a été choisi parmi les nombreux alliages à base d’aluminium pour sa résistance élevée à la corrosion.

richard-mille-rm-009-tourbillon-felipe-massa-10409

Avec la RM 009, les ingénieurs de Richard Mille ont relevé un nouveau défi : l’allègement du boîtier. Malgré les difficultés d’usinage impliquées par ce matériau, ils ont choisi l’ALUSIC® pour protéger le mouvement tourbillon. L’ALUSIC® est une marque déposée dont l’acronyme vient de l’aluminium, du silicium et du carbone dont est composé l’alliage autrefois réservé à la fabrication des satellites. Le boîtier de la montre marque la première utilisation mondiale de l’ALUSIC® dans l’horlogerie.

L’utilisation expérimentale de ce matériau relevait un défi double : créer la montre mécanique la plus légère jamais réalisée à l’époque, et manufacturer un tourbillon capable de résister aux vibrations, accélérations, décélérations et chocs divers qu’une montre digne du pilote Felipe Massa doit pouvoir endurer pendant les tests, les tours d’entraînement et les courses de F1.

L’objectif a ainsi été rempli : avec ses 29 grammes seulement, la RM 009 est devenue la montre la plus légère de son époque.

bloc360_009-d01
getImageAlt('', item.acf.hero.image)
RM 003-V2
Tourbillon Double Fuseau Horaire
Précédente
getImageAlt('', item.acf.hero.image)
RM 002-V2
Tourbillon
Suivante