coverflore

Flore Giraud

L’étoile montante du saut d’obstacles

Les sommets du succès

Flore Giraud franchit obstacle après obstacle pour atteindre les sommets du succès. Dans un sport qui regagne aujourd’hui en popularité dans le monde entier, Flore grimpe vers les plus hauts sommets de la performance.

"Nourrir une relation avec des chevaux demande beaucoup de sensibilité. Ils vous donnent tellement, nous nous devons de nouer avec eux une relation instinctive et cela demande des années de dévouement. Ils sentent bien sûr l’importance des grandes compétitions quand elles arrivent. Ils ressentent la foule et surtout l’adrénaline du cavalier. Après tout, nous exigeons d’eux des performances incroyables. Nous ne les obtenons pas sans efforts. »

Flore Giraud

Succès internationaux

« J’étais déjà à cheval avant même de naître ! » déclare la jeune femme de 24 ans, qui reconnaît que sa passion pour l’équitation lui a été transmise par sa mère. « Quand j’étais petite, on ne pouvait pas me sortir des écuries. Je montais à cheval, m’occupais des animaux, nettoyais les boxes... J’y aurais même dormi si on m’avait laissée faire ! J’ai eu mon premier poney, Shetland, à seulement 4 ans et j’ai commencé la compétition à 8 ans. » Depuis, le monde est devenu son arène de prédilection après plusieurs succès dans des Grand Prix nationaux et internationaux comme Knokke, Equitalyon, Wellington en Floride ou encore le Longines Masters Paris 2019.

floreponeyride

Les vrais athlètes

Flore évolue au Haras familial de Lécaude, situé près de Deauville en Normandie. Les infrastructures, haut de gamme, sont équipées en toute saison d’un manège, d’un spring garden et d’un spa. Les chevaux, « les vrais athlètes » comme aime à le préciser Flore, ne méritent que le meilleur : ils reçoivent notamment des massages pour soulager leurs muscles très sollicités. « C’est exactement la même chose que pour la Formule 1. Edward Levy et moi sommes les cavaliers du haras, mais c’est tout le staff qui nous entoure qui constitue l’équipe, comme les techniciens des stands de ravitaillement. » Le mental représente 90 % du sport et Flore a son propre coach mental. « Cela devient rapidement un cercle vertueux de réussite, d’attitude positive et de gestion des phases de découragement. »

La perfection

Quand Flore a rencontré Amanda Mille, l’entente a été immédiate. Toutes deux partagent la même vision du rôle des femmes dans la compétition internationale. « C’est presque unique de faire un sport où l’on rivalise à armes égales avec les hommes. Par ailleurs, j’ai été frappée par l’engagement de la marque et son souci du détail. Notre performance dure une minute, mais cette minute exige de nombreuses années de préparation. Chaque centième de seconde compte. J’adore la précision infinie que nécessite la perfection. »

Le modèle RM 07-01 en Carbone TPT® et Titane l’accompagne en compétition et Flore apprécie particulièrement son extrême légèreté et le confort de ses courbes. « C’est exactement ce que je recherche à l’approche de chaque obstacle. » La jeune Française de 24 ans trépigne évidemment d'impatience de relever le défi qui se profile à l’horizon. Et qu'on ne s'y trompe pas : Flore a la ferme intention de surmonter tous les obstacles qui se dresseront devant elle !