cover10-01
2006

RM 010

Automatique

Calibre RMAS7

Mouvement squeletté automatique avec heures, minutes, date et rotor à géométrie variable

bridgeshm10

Le lancement de la montre automatique RM 005 en 2004 a marqué l’un des premiers succès de la marque à l’échelle mondiale.

Mais les temps changent vite et dès 2006, les goûts du marché se portaient vers des boîtiers plus massifs. D’où la création de la RM 010, affichant des dimensions de 48 mm x 39,30 mm x 13,84 mm, que l’on peut comparer aux dimensions plus discrètes de la RM 005, qui sont de 37,8 mm x 45 mm x 11,45 mm.

Sur le plan mécanique, le train d’engrenage restait identique mais le squelettage de la platine et des ponts était poussé plus loin. Parmi les changements mineurs apportés, notons la couleur des pierres utilisées à certains endroits ainsi que l’étanchéité de la montre (la RM 005 est la seule RM non destinée à la plongée offrant une étanchéité jusqu’à 100 mètres ; la RM 010 est étanche jusqu’à 50 mètres).

La RM 010 est l’incarnation même de ce que doit être une montre bracelet sans tourbillon selon la philosophie de Richard Mille.

La RM 010 était ainsi dotée d’une platine et de ponts en titane grade 5, un alliage composé de 90 % de titane, 6 % d’aluminium et 4 % de vanadium. Ce matériau est fréquemment utilisé dans l’industrie aérospatiale, l’aéronautique et l’automobile, où il est apprécié pour sa résistance et ses propriétés anticorrosion.

RM010_WG-SET_FullFront_NBoon_BB-1

Appliquant une méthodologie semblable à celle utilisée pour les moteurs des voitures de course, la platine est « nervurée » pour la rendre aussi légère que possible tout en conservant sa robustesse et sa planéité. Ainsi, les près de 2 kilos de pression qui s’exercent au sein du mouvement sont gardés sous contrôle. Les caractéristiques développées pour ce modèle sont par la suite devenues des fondamentaux techniques intégrés à la quasi-totalité des montres Richard Mille automatiques.

RM010_WG-SET_dost_NBoon_BB

La RM 010 était également dotée d’un rotor à géométrie variable, conçu pour optimiser le mouvement de remontage du rotor. Cette complication unique illustrait à la perfection l’attention aux détails caractéristique de la marque. Ce rotor complexe, constitué de plusieurs pièces et fabriqué en trois matériaux différents, permet de modifier l’inertie du rotor soit en accélérant le processus de remontage lorsque les mouvements du bras sont faibles, soit en ralentissant ce processus pendant une pratique sportive intensive. Cette invention permet ainsi d’optimiser le mécanisme de remontage du mouvement en fonction du style de vie de son propriétaire. De nouvelles déclinaisons de ce même principe ont depuis été intégrées à de nombreuses montres Mille.

richard-mille-rm-005-automatic-19750
bloc360_010-d
getImageAlt('', item.acf.hero.image)
RM 014
Tourbillon
Précédente
getImageAlt('', item.acf.hero.image)
RM 008-V2
Tourbillon Chronographe à Rattrapante
Suivante